Abattoir

UN ABATTOIR PUBLIC AU SERVICE DES ELEVEURS ET DES PROFESSIONNELS DE L’AGROALIMENTAIRE

Retour en images sur l'inauguration de l'abattoir du Grand Autunois Morvan

L’ABATTOIR COMMUNAUTAIRE D’AUTUN : UN ABATTOIR PUBLIC AU SERVICE DES ELEVEURS ET DES PROFESSIONNELS DE L’AGROALIMENTAIRE.

L’abattoir communautaire d’Autun est un outil indispensable pour le territoire, pour la filière agricole et la filière agroalimentaire. Rénové en 2019, il bénéficie d’une infrastructure moderne adaptée aux exigences de bien-être animal, Sécurité Sanitaire et Traçabilité. Multi-espèces, l’abattoir offre à tous éleveurs du territoire un service de proximité, adapté aux contraintes des circuits courts et de la vente directe. Fort de ses 18 collaborateurs, l’abattoir d’Autun peut aussi accompagner les chevillards, grossiste et professionnels dans leurs développements en apportant une prestation de qualité et adaptée à leurs contraintes.

Services proposés

  • Abattage bovins, ovins, caprins, porcins
  • Abattage de cervidés
  • Abattage rituel

Services complémentaires

  • Découpe et mise sous vide (chaque demande est étudiée individuellement)
  • Transformation (préparation de viande sous vide ou en barquette)
  • Grossiste sur place (vente directe aux particuliers et aux professionnels) 
  • Valorisation et promotion de la filière via l'Association de Bourgogne centrale pour la sauvegarde de l'Abattoir d'Autun
  • Abattoir-école : formations qualifiantes aux métiers de la transformation

Quelques chiffres

  • 18 salariés
  • 400 éleveurs
  • 10 bouchers, charcutiers
  • 2 chevillards
  • 1600 tonnes de viande par an

UN ABATTOIR A TAILLE HUMAINE

L'objectif reste de privilégier la qualité à la quantité, pour se démarquer des abattoirs industriels.

Le tonnage actuel est de 1 600 tonnes, dont  80% en viandes  bovines.
Le nouvel outil aura une capacité de 2 400 tonnes et pourra traiter des bovins, des ovins, ou encore des porcins.

Afin de permettre l’organisation de filières locales et des circuits courts en vente directe pour répondre à une demande à la fois des consommateurs et des éleveurs, il comprendra également de nouveaux ateliers pour la découpe et la transformation des viandes.

La filière « Porc plein air », portée par le parc régional naturel du Morvan, avec un abattage à Autun et une transformation sur place en est un exemple.

UN ABATTOIR FORMATEUR

Dans le cadre de la Gestion Prévisionnel des Emplois et des Compétences du Territoire (GPECT) depuis plusieurs années, l'abattoir d'Autun est référent au niveau national. Avec Autun Morvan Développement Formation (AMDF), il propose des formations qualifiantes pour les employés d'abattoirs de la région Bourgogne Franche Comté.

A cette fin, l’abattoir a été conçu avec des équipements spécifiques pour accueillir des formations (nacelles de découpes, vestiaires…) et  des actions de communication auprès du public et des consommateurs (salle vitrée).

Il sera donc un atout important pour informer et communiquer sur les différentes  filières agricoles, les métiers et répondre par la transparence aux attentes des consommateurs en matière de bien-être animal et d’impacts environnementaux des activités agricoles.

UNE ACTIVITE A FAIBLE IMPACT ENVIRONNEMENTAL

Ce projet, soutenu dans le cadre de TEPCV, porte sur les mesures environnementales engagées dans le cadre de la requalification de l’abattoir de l’Autunois Morvan.

L’équipement se veut exemplaire en matière environnementale. Grâce au soutien de TEPCV,  l’équipement pourra

  • réaliser des gains énergétiques de plus de 30% par rapport à un abattoir similaire
  • valoriser ses sous-produits d’abattage par un tri et une conservation plus efficaces grâce à des équipements adaptés

ET DEMAIN ?

Le soutien des professionnels de la filière (chambre d'agriculture, élus professionnels, syndicats agricoles, collectivités territoriales...) et de la collectivité ouvre à courts et moyens termes de nouvelles perspectives à cet équipement et à la filière viande locale.

Il se traduit par le lancement d’une étude dans le cadre de « Territoire d’Industrie » pour la création d’un outil de transformation dédiée à la restauration collective. Ce futur équipement complèterait ainsi l’offre de service aux exploitations agricoles et permettra de structurer de nouvelles filières locales d’approvisionnement à l’échelle de la CCGAM et des territoires limitrophes. 

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

À voir aussi

Filières locales alimentaires

Manger mieux, manger local ...c'est facile en Grand Autunois Morvan !