De la prison d'Autun à la surveillance numérique, par G. Chazal, Université de Bourgogne

30 sept.

Conférence / exposition

Lieu: Salle Morvan, EVA - 4 Rue Max Pouleau - St Pantaléon

De la prison d’Autun au panoptique numérique La prison d’Autun est une réalisation du projet de Bentham (1748-1832) d’une architecture carcérale panoptique c'est-à-dire où les prisonniers isolés dans des cellules disposées en cercle demeurent sous la surveillance constante installée au centre. Mais comment surveiller les déviants, asociaux, révolutionnaires… au-delà des murs d’une prison ? Le premier moyen mis en place pour cela fera appel à la photographie qui conserve l’image du criminel et permet de le retrouver plus facilement. La généralisation et l’extension de la surveillance qui doit non plus punir mais prévenir le crime a conduit jusqu’à aujourd’hui à l’utilisation de nouveaux moyens informatiques et vidéographiques. C’est l’histoire de cette tentative de mise en place d’un contrôle généralisé des populations que cette conférence tentera de retracer.

Horaires : 20h30

Tarif : 1 à 5 €; gratuit pour les adhérents