Précisions concernant le savon utilisé dans les écoles du Grand Autunois Morvan

Parent Education Santé

Communiqué de presse de Marie-Claude Barnay, présidente du Grand Autunois Morvan, Dominique Coulon, vice-présidente du Grand Autunois Morvan en charge de l'education et de la formation et Patrice Basset, inspecteur de l'Education Nationale.

En raison de la pandémie liée au coronavirus COVID-19, un protocole sanitaire, établi par le ministère de l’Éducation Nationale au printemps dernier et réactualisé cet automne, impose un lavage des mains important durant le temps scolaire et périscolaire. En pratique, ce lavage des mains peut connaître une fréquence de 10 à 15 fois par jour.

La communauté de communes fournit les matériels, les produits d’entretien des locaux scolaires ainsi que les produits d’hygiène (dont le savon). Elle a toujours équipé l’ensemble des écoles du territoire d’un produit normé, correspondant aux recommandations et doté d’un PH neutre. Le savon en question est utilisé par nos services et nos écoles depuis plus de trois ans.

Nous constatons, pour cette période, que des enfants, en particulier dans 2 écoles maternelles, présentent des signes cliniques qui nous alertent.

Nous avons souhaité avoir une analyse fine de la situation tenant compte des interactions entre :

  • le savon utilisé,
  • la fréquence importante des lavages des mains,
  • le suivi des procédures de lavage et de séchage des mains,
  • et le froid qui s’est installé .

C’est pourquoi, la communauté de communes s’est immédiatement rapprochée de Monsieur l’Inspecteur de l’Éducation Nationale ainsi que des services départementaux de la PMI Protection Maternelle Infantile. Le médecin scolaire a également été saisi pour un avis médical éclairé sur le sujet. Ce dernier consultera au plus vite les directeurs des écoles concernées pour évaluer la situation et proposer un protocole.

Dans l’attente de l’avis médical, les écoles concernées ont été dotées d'un savon hypoallergénique approprié aux peaux très sensibles afin de réduire au maximum les désagréments constatés sur certains enfants.

Soyez assurés de notre mobilisation totale.