La bibliothèque en transformation

Par un minutieux travail de l’ombre, la bibliothèque « Bussy-Rabutin », au cœur de l’hôtel de ville, prépare sa métamorphose.

Institution Culture Projets

Dans cet espace de découvertes inépuisables, organisé autour de la verrière, on lira bien sûr, installés dans de confortables fauteuils, mais on travaillera, on rêvera, on admirera des expos, on fera des rencontres avec des auteurs, aussi. Mais que de manipulations et de réflexions pour prendre en charge les 2000 cartons et choisir les emplacements, installer les 60 000 ouvrages !

Optimiser les espaces

Réaménager la bibliothèque, c’est aussi la repenser pour qu’elle devienne un lieu du 21e siècle, espace accueillant, aéré et propice aux découvertes, où le lecteur se sent le bienvenu. Afin de faciliter les recherches, les collections de lecture publique seront présentées en « pôles d’intérêt » pluridisciplinaires et thématiques. Dans l’ancienne bibliothèque, on trouvait les livres d’un côté, les journaux de l’autre, les DVD et CD encore ailleurs. Désormais, le lecteur profitera d’une classification multi-supports. L’offre numérique sera démultipliée, grâce aux choix judicieux des bibliothécaires secondées par la médiatrice numérique. Les usagers pourront naviguer sur des plateformes d’apprentissages de langues, de solfège, du code de la route, de l’aide aux devoirs, d’offres musicales destinées aux jeunes. Des liseuses en prêt seront disponibles. Chacun de ces services sera accessible en ligne pour les lecteurs inscrits. Les rayons des langues étrangères, bilingues ou de langues anciennes, bien fournis, complètent cette offre immense.

La bibliothèque prépare activement son entrée dans la modernité. Mais elle n’oublie pas son deuxième étage, transformé, remis en lumière et son fonds ancien, tellement précieux qu’il lui confère le titre de bibliothèque classée. Plusieurs milliers de documents ont été sélectionnés et numérisés, mis en scène sur un portail internet, en particulier les manuscrits médiévaux et de nombreuses cartes postales anciennes qu’il sera possible de visionner sans limite. Enfin, des bacs bleus, verts, des étagères basses sur roulettes signalent déjà les espaces dédiés aux enfants et aux adolescents. Un tableau noir occupe entièrement un mur : témoin de futures expressions à la craie en dessins ou poèmes. Une salle dédiée aux expositions temporaires, une autre pour le travail collaboratif… La bibliothèque à Autun sera donc à la fois, la même et toute autre. Encore quelques semaines de patience avant de découvrir sa géniale métamorphose !

Double entrée

L’accès se fera soit par l’escalier central de l’hôtel de ville, soit par l’ascenseur situé à gauche du bâtiment.

Retour rapide

Chaque livre sera équipé d’une puce électronique. Des automates, blocs bicolores supportant une tablette avec écran à hauteur des yeux, seront installés à l’extrémité des rayons. Pour un emprunt ou un retour rapide, le lecteur pourra scanner les ouvrages choisis avec sa carte de lecteur. Cependant, les agents, présents à la banque d’accueil, seront toujours à la disposition du public, notamment pour l’inscription des lecteurs, mission d’accueil et de conseil qui reste l’apanage des professionnels de la bibliothèque.

Rien que pour vos yeux

Les œuvres de deux artistes autunois orneront le lieu : une fresque d’Hisao Takahashi et un bas-relief de Patrick Chetboun.

Article extrait DUOMag N°5 - mars 2018 - crédit ville d'Autun